Gravier

Gravier – bon à savoir

Qu’est-ce que le gravier?

Le gravier que l’on trouve dans la nature est un mélange de cailloux, de sable et de particules fines. En géologie, on désigne souvent le gravier sous le terme de pierre concassée. La matière première gravier est présente en grandes quantités en Suisse et constitue un bien très précieux. Tous les ouvrages contiennent en effet du gravier sous une forme ou une autre.

Une fois le gravier extrait, il est lavé, trié et les plus gros cailloux sont concassés. Puis la matière première est triée en gravier pour béton, gravillons et concassé. Une grande partie du gravier extrait est utilisé pour la fabrication de béton. Le béton est un mélange de gravier, de sable, de ciment et d’eau. Mais le gravier est aussi l’un des composants principaux dans la construction routière.

La promotion du gravier est importante partout dans le monde. Le gravier et le sable sont clairement les matières premières dont l’extraction est encouragée en termes de quantité.

En Suisse, l’extraction de pierres et terres est la seule activité importante de ce genre. La branche du sable, des graviers et du béton, en sa qualité de principal fournisseur de l’économie de la construction, fait partie des secteurs les plus vitaux de l’économie suisse.

Pourquoi faut-il du sable et du gravier?

Le sable et le gravier sont les principaux matériaux de base du secteur de la construction. Nous habitons et travaillons tous dans des bâtiments construits à partir de sable et de gravier. Nous roulons sur des routes dont la couche portante est composée de gravier et le revêtement de split et d’asphalte. Lorsque nous voyageons en train, nous empruntons une voie en ballast dur. En Suisse, chaque habitant consomme environ un camion de gravier par an.

Où extrait-on les matières premières que sont le sable et le gravier?

Le sable et le gravier sont les seules matières premières qu’on trouve en grandes quantités chez nous. La Suisse fait même partie des pays les plus riches en gravier au monde. La plus grande partie de l’extraction se fait par voie sèche. Il existe aussi des réserves dans de nombreux lacs, et dans les régions montagneuses, le gravier est transporté en aval par les rivières, où il est extrait directement des cours d’eau à l’aide d’une pelle mécanique. Ceci constitue souvent une mesure essentielle en ce qui concerne la protection contre les crues. Contrairement à l’extraction maritime du sable, l’extraction du gravier en Suisse favorise la faune et la flore. Les matières premières minérales peuvent en outre être recyclées plusieurs fois.

Comment ont lieu la remise en culture et la renaturation des gravières?

Il faut des gravières et donc du sol pour l’extraction du gravier. Après l’extraction, ce sol doit pouvoir être réutilisé au plus vite en tant que terrain agricole, bois ou zone naturelle. La branche du gravier s’est fixée pour objectif de restituer la surface après l’extraction immédiatement et dans un bon état aux propriétaires terrains et au grand public. Après le remblaiement avec du matériel d’extraction propre exclusivement, les gravières sont consciencieusement remises en culture et renaturées.

La remise en culture des gravières remblayées pour usage agricole représente un travail exigeant. Le sol n’est pas une masse morte, mais est bien vivant. Pour cette raison, une attention particulière est portée au plein déploiement de la biologie du sol lors de toute la phase de remise en culture. Il faut également tenir compte des attentes des agriculteurs et propriétaires de forêts en ce qui concerne la fertilité et le rendement de leur sol. L’objectif est de trouver des techniques qui d’une part garantissent le déploiement de la vie du sol et d’autre part répondent aux attentes des propriétaires terriens quant à la qualité future de leur sol.